bio / "Pierre Maraval"
Pour consulter l’album souvenir de Pierre Maraval, cliquez ici.

Né à Castres en 1950, Pierre Maraval, artiste éclectique et voyageur, a vécu à New York, Lisbonne, Paris, La Havane. Au cours des années 70 il collabore à la revue Cinématographe à Paris. En 1976 il s’installe à New York où il vit jusqu’en 1980 et apprend la peinture en autodidacte. Ses premiers travaux, des tableaux figuratifs sur le thème de la violence à la télévision et au cinéma, sont exposés en 1982 à l’Atlantide Arts Gallery à New York. Suivent de nombreuses expositions personnelles et collectives. En 1993 et 1994 les expositions BLOODBROTHERS et PAINTINGS résument et clôturent cet exercice figuratif basé sur les multiples moyens de figurer le corps humain.

En 1993, avec l’exposition MILLES FEMMES, Pierre Maraval initie un nouveau mode de figuration, visant cette fois à figurer des réseaux d’individus. Chaque exposition donne lieu à une monumentale installation réunissant les portraits de mille personnes liées par une situation commune dans la société. C’est la série PORTRAITS X 1000.

Ce travail sur les réseaux conduit naturellement Pierre Maraval à s’intéresser à l’avènement de l’internet. En 1995 il est le premier artiste français à concevoir une œuvre pour le web : le site IDEAS présente les portraits de mille personnes engagées dans la lutte contre le sida.

Passionné de cinéma et de video, Pierre Maraval effectue en 1996 une première approche cinématographique en réalisant un documentaire de moyen-métrage sur une danse populaire cubaine : TEMBLEQUE. Ensuite il réalise son premier long-métrage de fiction intitulé BLACK qui a été distribué en France début 2003.

La video-performance STYLE LINK, réalisée en 2004 à Paris combine les techniques de la photo numérique, de l’informatique et du film : les images, mixées par un logiciel spécifique, sont projetées sur des écrans multiples.



    Mentions légales